Le quincaillier

Texte de Bobby Lapointe
Ce texte ne fut jamais chanté.

La dame avait ôté son manteau de vison et comme d’habitude elle voulu le suspendre à droite de l’entrée, là où sont les patères fixées au mur par deux piteux petits pitons. Si mal, que cette fois ça ne peut nous surprendre, sous le poids du vison, elles tombèrent par terre. Et la dame, que ses patères à terre atterrent, appela Maria, sa chère camérière. Maria, qui n’a pas fait de longues études, ne sait parler qu’en prose et lui dit tout bonnement : Si Madame veut quelque chose de solide, il faut mettre des chevilles pour replanter les pitons, et là alors ça tiendra, vous pourrez accrocher deux visons gaiement.
Maria, dit la dame, nous deviserons gaiement quand nous en aurons le loisir, pour l’instant préparez le travail, je vais chez le quincaillier chercher les chevilles.
Et la dame va chez le quincaillier et lui dit : je voudrais des chevilles pour faire tenir les patères, avé Maria. Le quincaillier qui ne saisit pas la regarde comme l’aurait regardé tout autre quincaillier, (en peu en dessous comme çà)
Et la dame : quand vous aurez fini de m’épier, vous vous occuperez de mes chevilles
Le quincaillier : Oh, quel jeu de mot laid.
La dame : Je ne vous le fait pas dire, cuistre
Le quincaillier : Mais qu’ouis-je ?. Vers où c’est que ces mots convergent
La dame se fâchant : Occupez vous de vendre, n’ayez d’autre desseins, tu me consternes, homme, qui m’estomaque et se fâche !
Le quincaillier : C’est moi qui me fâche ? ah bien glotte alors ! Quel coup ! mentons maintenant
La dame s’impatientant : Alors ça bouche un peu, à quoi tu joue néanmoins ?
Le quincaillier très crâne lui fait front en lui lançant une épithète que je veux taire.
Terre est la chute de cette histoire, c’est peut être un peu clavicule, mais pour une chute il est difficile d’aller plus bas que terre !

oooOOOooo

Ce texte fut lu entre amis et repris sur le CD2 du double coffret Polygram 523359-2 acheté récemment et qui manquait à mon intégrale.
Le texte ne figure pas sur le livret, j’ai du l’écouter maintes fois pour le transcrire.
Y figure un autre texte mais il y a des doutes sur deux mots et je préfère attendre pour le mettre sur le site.

POUR RECHERCHER UN SUJET

SOMMAIRE DES DIVERS - ACCUEIL - HOME

Attention!

Pour tout renseignement concernant la PHILATÉLIE, il vous sera toujours répondu si vous vous adressez à PHILAGODU,
soit par mail (cliquez sur "contacts"), soit par fax au 02/503 38 11

Pour toute question portant sur les thèmes culturels abordés dans ce site, nous vous invitons à contacter les organismes directement concernés.